Leobaldo Vásquez (65 ans) à Araya, Sucre en mars 2022 - © Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Leobaldo Vásquez (65 ans) à Araya, Sucre en mars 2022 - © Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Lauréats

Fabiola Ferrero, lauréate de la 12e édition

Le 12e Prix Carmignac du photojournalisme consacré au Venezuela et à ses défis humains, sociaux et écologiques a été attribué à Fabiola Ferrero.

Maracaibo, État de Zulia, 16 février 2022. Bus abandonnés de la LUZ, l'université du Zulia dont les infrastructures ont durement souffert du manque de financement de l'État. De ses 14 bibliothèques, 12 sont hors d'usage - Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Maracaibo, État de Zulia, 16 février 2022. Bus abandonnés de la LUZ, l'université du Zulia dont les infrastructures ont durement souffert du manque de financement de l'État. De ses 14 bibliothèques, 12 sont hors d'usage - Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac



Lors de son reportage au premier semestre 2022, Fabiola Ferrero a exploré la disparition de la classe moyenne vénézuélienne. Démocratie riche et prospère dans les années 1960/1970, le Venezuela peine aujourd’hui à s’extirper d’une crise politique et économique profonde qui a creusé le fossé des inégalités et détruit la classe moyenne. Mêlant images d’archives, vidéos et photographies, Fabiola Ferrero chronique cette réussite économique disparue, mise en
contraste avec le Venezuela d’aujourd’hui.


« Ma famille, mes amis et, plus tard, moi-même avons quitté le Venezuela, ne laissant que les traces d'une promesse disparue depuis longtemps. Je suis retournée creuser dans le passé pour photographier les vestiges d'une gloire perdue construite sur le pétrole. Ce reportage est la recherche d'un pays qui a existé avant l'effondrement »
Fabiola Ferrero

Portrait Fabiola Ferrero - Photo : Stefan Pozzebon
Portrait Fabiola Ferrero - Photo : Stefan Pozzebon

Fabiola Ferrero est une journaliste et photographe née à Caracas en 1991, basée aujourd'hui à Bogota (Colombie).

Son travail personnel est le résultat du contraste entre ses souvenirs d’enfance et le Venezuela, son pays d’origine. Utilisant sa formation en écriture et en journalisme d’investigation, qu’elle a étudié à Caracas (UCAB), elle développe des projets visuels à long terme en l’Amérique du Sud, et plus particulièrement sur la crise du Venezuela. Son parcours éducatif en photographie comprend la Joop Swart Masterclass 2019 et l’Eddie Adams Workshop. Elle a été membre du jury du World Press Photo 2022 région Amérique du Sud et boursière de la Magnum Foundation Social Justice Fellowship.
Soucieuse d’offrir des opportunités à d’autres photographes nouvellement arrivés dans la région, Fabiola a fondé Semillero Migrante en 2021, un programme de mentorat autour de la migration. Elle a notamment reçu le prix Inge Morath, le prix du photojournalisme 6Mois et la bourse éditoriale Getty Images. Elle a également été finaliste pour le Alexia Grant, le Eugene Smith Memorial Fund et le Leica Oskar Barnack Newcomer Award. En plus de développer des enquêtes indépendantes en Amérique latine, son travail a été présenté dans TIME, The New York Times, National Geographic, M Magazine, Le Monde, The Wall Street Journal, Bloomberg Business Week, entre autres.

Elle est la 12e lauréate du Prix Carmignac du photojournalisme.

LE VENEZUELA

Démocratie riche et prospère dans les années 1960 / 1970 le Venezuela, cet ancien eldorado latino-américain bordé par la mer des Caraïbes, détient les premières réserves pétrolières du monde devant l’Arabie Saoudite et de vastes ressources minières (or, fer, acier, coltan...).
20 ans après la révolution bolivarienne, portée par Hugo Chavez et ses réformes socialistes radicales, le pays peine à s’extirper d’une crise économique profonde, marquée par la chute du cours du pétrole, une corruption endémique et une hyperinflation (3000 % en 2020). En à peine 7 ans, son PIB a chuté de 80 % et ses importations ont été divisées par 10. Face à cette récession persistante, l’économie informelle et parallèle se développe. Alors que les résultats des dernières élections n’ont pas été reconnus par la communauté internationale, le bras de fer entre le régime chaviste au pouvoir de Nicolás Maduro et le leader de l’opposition Juan Guaidó divise la société vénézuélienne. Ces blocages institutionnels ainsi que les accusations de fraude électorale ou d’emprisonnements politiques engendrent de nombreuses manifestations et affrontements. Ces tensions, combinées aux problèmes d’insécurité, ne font que dégrader les conditions de vie des Vénézuéliens, dont 75 % d’entre eux sont en situation d’extrême pauvreté et subissent de graves pénuries d’eau courante, de nourriture et de médicaments. À ce jour, 6 millions d’entre eux, soit 1 habitant sur 6, ont pris la route de l’exil pour s’installer en Colombie, au Pérou ou en Équateur, provoquant la crise migratoire la plus importante au monde, juste après la Syrie.

Venezuela
Venezuela

LE JURY

Quentin Bajac, Président du jury
Directeur du Jeu de Paume

Marcos Gómez
Directeur d’Amnesty International Venezuela

Whitney Johnson
Directrice de la photographie et des expériences immersives de National Geographic

Patricia Laya
Cheffe du bureau Venezuela de Bloomberg News

Finbarr O’Reilly
Lauréat de la 11e édition du Prix Carmignac du photojournalisme

Sandra Stevenson
Directrice de la photographie de CNN


PROCHAINE EXPOSITION

28 Octobre - 22 Novembre 2022
Réfectoire des Cordeliers, 15 rue de l’École de Médecine, 75006 Paris
Port de Solférino, 75007 Paris

En partenariat avec la ville de Paris.

couv projet

MONOGRAPHIE

Prix: 35 euros, 45 USD, 58 CAD, 35 GBP

Taille: 21 × 28 cm, 124 pages

Contributeur: Fabiola Ferrero, 12e lauréate du Prix Carmignac du photojournalisme, Milagros Soccoro, journaliste et auteure

Publication par la Fondation Carmignac et les éditions Reliefs

Quelques images du reportage de Fabiola Ferrero au Venezuela

Araya, État de Sucre, 13 novembre 2021. Deux ouvriers extrayant du sel dans la Laguna Madre - Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Araya, État de Sucre, 13 novembre 2021. Deux ouvriers extrayant du sel dans la Laguna Madre - Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Cumaná, État de Sucre, 11 mars 2022. Troisième étage de l'université d'Oriente. Des années d'investissement ont été perdus dans la destruction et l'incendie - Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Cumaná, État de Sucre, 11 mars 2022. Troisième étage de l'université d'Oriente. Des années d'investissement ont été perdus dans la destruction et l'incendie - Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Campo Alegria, État de Zulia, 18 février 2022. Jeonaldo Rodriguez, ancien travailleur de l'industrie du pétrole, dans sa maison - Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Campo Alegria, État de Zulia, 18 février 2022. Jeonaldo Rodriguez, ancien travailleur de l'industrie du pétrole, dans sa maison - Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Lac Maracaibo, État de Zulia, 11 février 2022. À cause du manque d'investissements et de maintenance pendant de nombreuses années, la production pétrolière du Venezuela a atteint un niveau historiquement bas, approfondissant la crise d'une économie qui en dépend presque entièrement- Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac
Lac Maracaibo, État de Zulia, 11 février 2022. À cause du manque d'investissements et de maintenance pendant de nombreuses années, la production pétrolière du Venezuela a atteint un niveau historiquement bas, approfondissant la crise d'une économie qui en dépend presque entièrement- Fabiola Ferrero pour la Fondation Carmignac

Les autres lauréats

Finbar O'Reilly

Finbarr O'Reilly


11e édition - République démocratique du Congo
Tommaso Protti

Tommaso Protti


10e édition - Amazonie
Kadir van Lohuizen

Kadir van Lohuizen & Yuri Kozyrev


9e édition - Arctique