Narciso Contreras

Narciso Contreras

Narciso Contreras

Surman, juin 2016 © Narciso Contreras pour la Fondation Carmignac – TOP 100 PHOTOS OF 2016 par TIME

Narciso Contreras

Zawiyah, juin 2016 © Narciso Contreras pour la Fondation Carmignac

Six ans après la chute du régime de Kadhafi en octobre 2011, la Libye est en proie à une crise politique, militaire et humanitaire sans précédent. Alors que le gouvernement d’unité nationale créé sous l’égide de l’ONU ne parvient toujours pas à faire respecter son autorité, de violents combats continuent d’éclater quotidiennement sur le territoire entre milices et factions rivales. L’élan d’espoir initié au lendemain de la révolution a désormais laissé place au chaos.
Le Prix Carmignac du photojournalisme a décidé de soutenir un projet de fond sur ce pays dont nous ne recevons aujourd’hui presque plus d’images.

Narciso Contreras – Libye : plaque tournante du trafic humain

Ce reportage est le témoignage du photojournaliste Narciso Contreras sur la brutale réalité du trafic humain aux confins de la Libye post-Kadhafi où il s’est rendu de février à juin 2016.

Narciso Contreras met en lumière une nouvelle crise humanitaire qui voit les migrants, réfugiés et demandeurs d’asile se retrouver à la merci de milices qui les exploitent à des fins commerciales et économiques. Retenus dans des centres de détention, ces populations sont soumises à des conditions de vie inhumaines liées à la surpopulation carcérale, l’absence d’infrastructure sanitaire et les violents passages à tabac.

Narciso Contreras raconte comment il s’est retrouvé aux prises avec une bureaucratie et une logistique complexes, et comment il a dû tracer son chemin au cœur de zones dévastées par la violence afin d’avoir accès aux centres de détention. Frustré par le manque de collaboration du gouvernement, Contreras s’est vu contraint de contourner les canaux officiels et de cultiver ses propres contacts avec des passeurs, des miliciens et les populations locales ; ce qui lui permit alors de comprendre la réalité du trafic d’êtres humains en Libye.

Tout au long de ce reportage, le photojournaliste tisse un récit captivant soulignant comment, au lieu d’être un endroit de transit pour les migrants en route vers l’Europe, la Libye est en réalité devenue une place forte du trafic d’êtres humains où les gens sont quotidiennement achetés et vendus.

Avec ce reportage, réalisé par Narciso Contreras nous offre un aperçu de la situation complexe et de l’horreur auxquels font face ces migrants anonymes.

Visiter le site du photographe

Lire moins

Jury

  • Brett Rogers présidente du jury, directrice de la Photographer’s Gallery (Londres)
  • Patrick Baz directeur-photo de l’Agence France Presse pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord
  • Janine di Giovanni rédactrice en chef de Newsweek pour le Moyen-Orient
  • Thierry Grillet directeur à la diffusion culturelle de la Bibliothèque Nationale de France (BNF)
  • Reza photojournaliste
  • Mikko Takkunen photo-editor associé au TIME
  • Christophe Gin lauréat de la 6e édition du Prix Carmignac du photojournalisme

Autres Laureats

Narciso Contreras