Kadir van Lohuizen & Yuri Kozyrev

Arctique : Nouvelle Frontière

9ème édition

Prix Carmignac du photojournalisme

Présidé par le climatologue Jean Jouzel, Prix Vetlesen 2012 et co-lauréat du Prix Nobel de la Paix en 2007 en tant que directeur du GIEC, et sous le haut-patronage de la Ministre Ségolène Royal, ambassadrice pour les Pôles, le 9e Prix Carmignac du photojournalisme, consacré à l’Arctique, a été décerné à Yuri Kozyrev et Kadir van Lohuizen. Leur projet de double expédition polaire « Arctique : Nouvelle frontière » porte sur les conséquences de la fonte de la banquise – et sa disparition totale à moyen terme – pour la planète.

Tourisme, militarisation, exploitation des ressources gazières et minérales, et ouverture de routes commerciales, l’Arctique est aujourd’hui le terrain d’affrontements entre pays et multinationales pour la conquête chaotique de ces zones stratégiques qui resurgissent dans l’histoire des hommes par l’effet du réchauffement de la planète. Les images d’« Arctique : Nouvelle frontière » de Yuri Kozyrev et Kadir van Lohuizen constituent un témoignage alarmant sur la rapidité de la transformation de la région et les bouleversements induits à l’échelle planétaire.

« Les photos de Yuri Kozyrev et de Kadir van Lohuizen [...] nous font découvrir l’Arctique d’aujourd’hui à travers des paysages et une faune qui attirent de plus en plus de touristes, des populations exposées à des climats extrêmes et engagées dans l’exploitation de ressources minières comme le nickel, et de plus en plus dans celle du gaz, du pétrole et du charbon. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la protection de l’environnement ne semble pas au coeur de leurs activités… »

Jean jouzel
Péninsule de Yamal, avril 2018 © Yuri Kozyrev-NOOR pour la Fondation Carmignac
Point Hope, Arctique, Alaska, mai 2018 © Kadir van Lohuizen-NOOR pour la Fondation Carmignac

Les lauréats

Né en Russie en 1963, Yuri Kozyrev est photojournaliste depuis ving-cinq ans. Il a commencé sa carrière au Los Angeles Times après la chite du bloc de l’Est, dans les années 1990, en capturant les changements rapides de l’ancienne URSS. En 2001, Yuri Kozyrev commence à couvrir l’actualité internationale et parcourt l’Arfghanistan et l’Irak en tant que photographe indépendant pour le Time Magazine. Depuis 2011, il documente le Printemps arabe et ses conséquences au Bahreïn, au Yémen, en Tunisie et surtout en Egypte et en Libye. Depuis 2015, il couvre les conflits dans l’est de l’Ukraine, la montée du nationalisme russe et la crise des migrants en Europe.

Kadir van Lohuizen est né en 1963 aux Pays-Bas. Il s’est lancé dans une carrière de photojournaliste en 1988, avec un photoreportage sur l’Intifada. Au milieu des années 1990, il a couvert des conflits en Afrique ainsi que les conséquences de la chute de l’URSS, mais il est surtout connu pour son travail de fond sur sept des grands fleuves du monde, qu’il a parcourus de la source à l’embouchure. Il a également enquêté sur l’élévation du niveau de la mer et ses conséquences, sur l’industrie du diamant, sur l’après Katrina aux Etats-Unis, sur la (mauvaise) gestion des déchets dans six grandes villes et sur les migrations à l’intérieur du continent américain.

Yuri Kozyrev © Noor
Kadir van Lohuizen © Noor
Le reportage a remporté le Overseas Press Club of America 2018 dans la catégorie Best feature photography
Svalbard / Spitsbergen, Nylesund, Juillet 2018 © Kadir van Lohuizen-NOOR pour la Fondation Carmignac

Une double expédition polaire

Kadir van Lohuizen a démarré son parcours sur l’île norvégienne de Spitzberg dans l’archipel du Svalbard. Il a suivi le passage du NordOuest, devenue la route la plus courte entre l’Europe et l’Asie avec la fonte des glaces. Au Groenland, il a rencontré les scientifiques qui ont découvert récemment que des rivières gelées poussaient la calotte glaciaire de 15 cm par jour vers l’océan, contribuant directement à la montée des eaux sur la planète. Au sud de l’île de Cornwallis, il a vécu dans la petite communauté de Resolute, qui accueille depuis peu un centre d’entraînement des armées canadiennes en raison de l’ouverture croissante de l’Arctique. Puis il s’est rendu à Kivalina, village autochtone de la pointe nord de l’Alaska, qui, selon les prévisions actuelles, disparaitra sous les eaux d’ici 2025.

Yuri Kozyrev a parcouru la route des ports maritimes russes de l’Arctique. Il a accompagné les Nénètses, le dernier peuple nomade de la région, dans leur transhumance, interrompue en 2018, pour la première fois de leur histoire, à cause de la fonte du permafrost. Il a longé les côtes de la mer de Barents, au nord du pays, et a voyagé à bord du Montchegorsk, premier porte-conteneurs à avoir emprunté sans assistance la route maritime du Nord. Il a rencontré les populations rendues malades par l’exploitation du nickel à Norilsk, puis s’est rendu à Mourmansk, où la première et secrète centrale nucléaire flottante est en train de voir le jour.

Les étapes du double photoreportage
1
kms parcourus pendant 6 mois
0 m
prévision d'élévation du niveau de la mer en 2100
0 °C
augmentation de la température mondiale depuis 1900
Sabetta Yamal-Nenets Autonomous Area May 2018 © Yuri Kozyrev-NOOR pour la Fondation Carmignac

Le jury

Jean Jouzel Climatologue et glaciologue spécialisé dans l’Arctique, Co-lauréat du Prix Nobel de la Paix au titre du GIEC en 2007 et Prix Vetlesen 2012

David Barber Climatologue spécialiste des changements climatiques en Arctique et Chef scientifique de l’expédition Amundsen (unique brise-glace de recherche canadien)

Emma Bowkett Directrice de la photographie du Financial Times Weekend Magazine

Pascal Beausse Responsable de la collection photographie du Centre national des arts plastiques (CNAP)

Nicolas Jimenez Directeur de la photographie du Monde

Sarah Leen Directrice de la photographie du National Geographic Magazine

Lizzie Sadin Photojournaliste, lauréate de la 8e édition du Prix Carmignac

Thierry Grillet Le Prix Carmignac a eu le plaisir d’accueillir pour la troisième année consécutive Thierry Grillet, Directeur à la diffusion culturelle de la Bibliothèque nationale de France (BNF), comme conseiller artistique.

Mourmansk, péninsule de Kola, Russie, septembre 2018 © Yuri Kozyrev-NOOR pour la Fondation Carmignac

Expositions et festivals

  Evénement terminé

Cité des Sciences et de l’Industrie

30 Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris
Evénement terminé

Saatchi Gallery

Duke of York’s HQ King’s Rd, Chelsea, Londres

Monographie

Nouvelle frontière : Une double expédition polaire, Yuri Kozyrev & Kadir van Lohuizen

Coédité par : Reliefs / Fondation Carmignac
Date de publication : 7 novembre 2018
Contributeurs : Jean Jouzel, David Barber, Yuri Kozyrev et Kadir van Lohuizen
Prix : 35 euros, 45 USD, 58 CAD, 35 GBP
Distribué par : Harmonia Mundi

Péninsule de Yamal, Nénètses, près de la ville Salekhard en Russie © Yuri Kozyrev-NOOR pour la Fondation Carmignac
Le Parisien Pauline Conr-Adsson

“Le résultat de cette épopée de 15.000 kilomètres, réalisé sur plusieurs mois, est un véritable coup de poing. Sans faire de leçon de morale, il montre par l’image ce qui se passe dans l’Arctique, véritable laboratoire du changement climatique”

Figaroscope B. de R.

“Leur projet est une double expédition novatrice qui explore les effets du changement climatique sur le territoire de l’Arctique, la menace la plus grave pour le monde dans un futur proche”

Géo France Damien Degeorges

“C’est une première. De mars en août 2018, deux photographes ont effectué un périple tout autour du cercle polaire, où le réchauffement climatique se fait cruellement sentir. Un grand tour du Grand Nord qui apporte un éclairage unique sur l’un des enjeux majeurs de ce siècle”.

Autres lauréats

Kadir van Lohuizen & Yuri Kozyrev