Narciso Contreras – Libye : Plaque tournante du trafic humain

Garabuli, mars 2016 Narciso Contreras pour la Fondation Carmignac
Garabuli, mars 2016, Narciso Contreras pour la Fondation Carmignac

22 avril – 13 mai 2017

La Fondation Carmignac est heureuse de vous annoncer l’exposition du 7e Lauréat du Prix Carmignac du photojournalisme, le photographe mexicain Narciso Contreras, au Palazzo Reale de Milan, du 22 novembre au 13 mai 2017.

Narciso Contreras a ramené pour le Prix Carmignac du photojournalisme un témoignage sur la brutale réalité du trafic humain aux confins de la Libye post-Kadhafi où il s’est rendu de février à juin 2016.

Narciso Contreras met en lumière une nouvelle crise humanitaire qui voit les migrants, réfugiés et demandeurs d’asile se retrouver à la merci de milices qui les exploitent à des fins commerciales et économiques. Retenus dans des centres de détention, ces populations sont soumises à des conditions de vie inhumaines liées à la surpopulation carcérale, l’absence d’infrastructure sanitaire et les violents passages à tabac.

Tout au long de ce reportage, le photojournaliste tisse un récit captivant soulignant comment, au lieu d’être un endroit de transit pour les migrants en route vers l’Europe, la Libye est en réalité devenue une place forte du trafic d’êtres humains où les gens sont quotidiennement achetés et vendus.

Palazzo Reale

Piazza del Duomo 12
20122 Milan, Italie

Lundi : 14h30 – 19h30
Mardi – Dimanche : 9h30 – 19h30
Jeudi et Samedi : 9h30 – 22h30

Photographies de l'exposition

Vue d'exposition, Libye Plaque tournante du trafic humain, Narciso Contreras, Palazzo Reale, Milan, 2017
Vue d'exposition, Libye Plaque tournante du trafic humain, Narciso Contreras, Palazzo Reale, Milan, 2017

Programmation

Narciso Contreras – Libye : Plaque tournante du trafic humain