Photojournalisme

LA VIE APRÈS UN CONFLIT

Témoignages recueillis par l’Unité de la sensibilisation de la CPI auprès de survivants des pires crimes qui soient - Rena Effendi | Pete Muller | Finbarr O’Reilly

DANS LE VISEUR : LA VIE DANS LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO - Finbarr O’Reilly, Laureate of the 11th Carmignac Photojournalism Award

Siège des Nations Unies, NEW YORK, USA

27 juin 2022 - 29 juillet 2022



Marceline, Bangui, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE © Rena Effendi
Marceline, Bangui, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE © Rena Effendi

Cette été, le siège des Nations Unies accueille l’exposition de la CPI « La vie après un conflit », produite par la Cour pénale internationale en collaboration avec le Fonds au profit des victimes et la Fondation Carmignac, et présente le travail de trois photographes primés - Rena Effendi, Pete Muller et Finbarr O’Reilly dans cinq pays.

Une section spéciale est dédiée à "LA VIE EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO", un reportage de Finbarr O’Reilly dans le cadre de la 11e édition du Prix Carmignac de photojournalisme.

L'exposition est présentée au Siège de l’Organisation des Nations Unies, New York, dans le Hall des visiteurs, du 27 juin au 29 juillet, avant de voyager en Europe.

Des écolières dans un refuge communautaire près de l’église catholique où leurs familles ont été recueillies après avoir fui 2018 la violence dans leur village, Oicha.  © Finbarr O'Reilly
Des écolières dans un refuge communautaire près de l’église catholique où leurs familles ont été recueillies après avoir fui 2018 la violence dans leur village, Oicha. © Finbarr O'Reilly

L'EXPOSITION AU SIEGE DE L'ORGANISATION DES NATIONS UNIES


LA VIE APRES UN CONFLIT

Témoignages recueillis par l’Unité de la sensibilisation de la CPI auprès de survivants des pires crimes qui soient
RENA EFFENDI, PETE MULLER, AND FINBARR O’REILLY


Depuis 20 ans, la Cour pénale internationale, grâce à ses programmes de sensibilisation, a rencontré des survivants, leurs familles et d’autres membres des communautés touchées par les conflits. En apportant des nouvelles sur la Cour dans les villages les plus reculés – reliant des communautés entières aux procédures qui se déroulent à des milliers de kilomètres d’elles –, les activités de sensibilisation favorisent l’accès à la justice pour les personnes pour qui elle compte le plus. Ces activités donnent aux personnes l’occasion de faire entendre leur voix, d’obtenir des réponses à leurs questions et de raconter leur histoire.

Grâce à la série « La vie après un conflit », nous vous présentons quelques-uns des récits recueillis par le personnel des services de sensibilisation et mis en image à travers les objectifs des photographes primés Pete Muller, Rena Effendi et Finbarr O’Reilly.

Nanuli, Georgie © Pete Muller
Nanuli, Georgie © Pete Muller


L’exposition couvre cinq pays – la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, la Géorgie et l’Ouganda – et de nombreux thèmes communs :

  • Maison et terre – ce qui est perdu quand on est déplacé en raison d’un conflit ;

  • Famille et attachement – comment ils nous façonnent pendant et après un conflit ;

  • Leadership et soutien – comment la communauté est essentielle à la reconstruction des existences.

La CPI œuvre en faveur d’un monde plus pacifique et plus juste en favorisant l’accès à la justice, en exigeant la fin de l’impunité pour les auteurs de crimes et en contribuant à dissuader ceux qui seraient tentés de commettre des crimes.
Cette exposition fait partie de ce travail. Écouter, apprendre et dialoguer avec les survivants est la première étape vers l’accès à la justice. Partager ces histoires aide à sensibiliser le public aux crimes et à mettre ceuxci en évidence, afin de favoriser un soutien mondial en faveur de leur travail sur la responsabilisation et la dissuasion.


DANS LE VISEUR : LA VIE EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

FINBARR O’REILLY, 11E LAURÉAT DU PRIX CARMIGNAC DE PHOTOJOURNALISME


Le Prix Carmignac du Photojournalisme finance chaque année la réalisation d'un reportage approfondi, qui est ensuite publié dans une monographie et présenté dans des expositions itinérantes. Le prix de la 11e édition, consacrée à la République démocratique du Congo (RDC), a été attribué au photographe britannico-canadien Finbarr O'Reilly.

Son reportage a débuté en janvier 2020, mais en raison de l'apparition de la pandémie de coronavirus, Finbarr O'Reilly et l'équipe du Prix Carmignac ont changé leur approche et lancé " Congo in Conversation", un reportage collaboratif réalisé avec une douzaine de photographes congolais pendant la pandémie.

Avec la réouverture des frontières, Finbarr a pu se rendre en RDC pour réaliser son propre reportage photo, aujourd'hui présenté dans une exposition et publié dans une monographie.

Son travail examine les thèmes centraux de la sécurité et des droits de l'Homme dans l'Est de la République démocratique du Congo tout en explorant les liens avec l'environnement et la crise climatique, l'histoire coloniale du pays et la manière dont l'exploitation continue par les industries extractives affectent la vie des Congolais.

In Focus: Life in DRC

Ruta and Rebecca, Ituri, Democratic Republic of the Congo - Finbarr O' Reilly
Ruta and Rebecca, Ituri, Democratic Republic of the Congo - Finbarr O' Reilly
Miners at a gold mine carved into a diverted riverbank in Iga Barriere in the Democratic Republic of the Congo's Ituri province. - Finbarr O'Reilly
Miners at a gold mine carved into a diverted riverbank in Iga Barriere in the Democratic Republic of the Congo's Ituri province. - Finbarr O'Reilly

INFORMATIONS PRATIQUES

LIEU
Siège de l’Organisation des Nations Unies, New York
Hall des visiteurs, 1re Avenue à la 46e Rue
New York, NY 10017

DATES ET HORAIRES
Lundi à vendredi : 9h à 17h
Fermé samedi et dimanche

Pour visiter l’exposition, les visiteurs doivent réserver un billet pour une visite guidée. Une preuve de vaccination complète contre la COVID-19 est requise pour entrer dans les locaux de l’ONU. Tous les visiteurs sont tenus de porter un masque.


The Trust Fund for Victims (TFV)

The Trust Fund for Victims implements ICC reparation orders for the benefit of victims and their families in currently four ICC cases and carries out activities to address the harm of victims outside of judicial cases. The TFV is active in the Central African Republic, Côte d’Ivoire, the Democratic Republic of the Congo, Mali and Uganda, and about to launch programmes in Georgia and Mali. The TFV works with carefully selected, locally based implementing partners, and in close consultation with victims, communities, civil society and domestic authorities.
The TFV raises funds from public and private donors to finance its activities.


The International Criminal Court (ICC)

The ICC is part of a global struggle to end impunity. It works through international justice to hold perpetrators accountable and to help prevent atrocity crimes from happening again. It investigates and, where warranted, tries individuals charged with the gravest crimes of concern to the international community.
The ICC has opened investigations in 17 situations in 16 countries: the Republic of Uganda, the Democratic Republic of Congo, Darfur (Sudan), Central African Republic (two investigations), Kenya, Libya, Côte d’Ivoire, Mali, Georgia, Burundi, Bangladesh/Myanmar, Afghanistan, State of Palestine, the Philippines, Venezuela and Ukraine.
Ongoing investigations focus on charges of a range of crimes, including: genocide, war crimes, and crimes against humanity.
On July 1, 2022, the ICC turns 20. This exhibit marks the 20th anniversary of the Court.

Website


Drodro, province de l’Ituri, mai 2021. Service religieux du dimanche.  Mai 2021 © Finbarr O’Reilly pour la Fondation Carmignac

MONOGRAPHIE

CONGO, UNE LUTTE SUBLIME

Coédition : Reliefs x Fondation Carmignac
Parution : 17 juin 2022
Format : 24 × 28 cm, 128 pages
Prix : 35 euros, 45 USD, 58 CAD, 35 GBP (tbc)
Textes : Finbarr O’Reilly, Comfort Ero, Juge Antoine Kesia-Mbe Mindua de la CPI
Photographies : Finbarr O’Reilly
Distribution : Harmonia Mundi
EAN 9782380360240